Évènement :

Salon Régional De La Pêche de Colmar
13 et 14 février 2016

au Parc Expo - Hall 2 à COLMAR

Salon De La Pêche de Colmar 2016

Galeries Photos

Accessoire de Pêche

Pêcheur

Galerie Photos

Inondation Canal Wingersheim 01-2018

Video Facebook de France 3 Alsace :
https://www.facebook.com/F3Alsace/videos/10156064520498781/

Vers une crue décennale du Rhin demain?
Images de la Zorn (sous-affluent du Rhin) ce lundi (22/01/2018), près de la Ville de Brumath

Plus d'infos > https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/crue-possible-du-rhin-polder-erstein-pourrait-etre-mis-eau-ce-lundi-1405805.html

Remonter en haut de la page

La Carpe

La Carpe

La Carpe possède plusieurs formes d'élevage désignés sous les appellations carpe cuir, carpe miroir ou encore carpe koï. Plutôt active au crépuscule et la nuit. L'hiver elle s'engourdit, et ralentit son activité qui reste tout de même marquée, surtout la nuit. L'activité alimentaire des carpes est au plus bas entre décembre et février. Il semble que cette carpe possède des facultés d'adaptation rapide à son environnement : la pression de pêche par exemple peut modifier son comportement alimentaire, ses lieux de repos, et son comportement global.

Remonter en haut de la page

Le Brochet

Le Brochet

Longtemps considéré à tort comme un monstre glouton dévorant tout ce qui se présente à sa portée, il est reconnu aujourd'hui comme un excellent régulateur de population des lacs et des étangs. Il est souvent introduit dans les plans d'eau où les carpes sont en surnombre.

Il se pêche au vif, au mort manié ou tout simplement aux leurres. Les anciens pêcheurs chevronnés l'attrapaient à la mouche. Il arrive parfois que de jeunes brochets mordent au vers, destinés à la pêche a l'anguille.

Remonter en haut de la page

Le Goujon

Le Goujon

Le Goujon est une espèce de petits poissons, autrefois très commune, qui vit dans les eaux douces d'Europe. C'est un poisson très sensible à la pollution de l'eau, ce qui le fait considérer comme un des bio-indicateurs de la qualité de l'eau. C'est une espèce relativement opportuniste, qui se nourrit de petits mollusques, de larves d'insectes, vers, zooplanctons, ainsi que de débris végétaux.

C'est un poisson fouilleur qui explore le fond grâce à deux barbillons (filament tactile) placés de chaque côté de la bouche ainsi que la plupart des appâts conventionnels comme le maïs, la fécule de blé, la mie de pain...

Remonter en haut de la page

Le Gardon

Le Gardon

Il peut mesurer jusqu'à 45 cm , peut peser entre 1 et 2 kg. Il possède une nageoire caudale allongée aux écailles argentées. C'est un poisson qui vit en groupe parfois important, les plus gros se tenant un peu à l'écart. Son activité est plutôt diurne.

Alimentation : petits mollusques, larves d'insectes, vers, de la mousse et des algues, des insectes en surface, ainsi que la plupart des appâts conventionnels comme le maïs, la fécule de blé, la mie de pain...

Reproduction : d'avril à juin-juillet, dans une eau à au moins 12 °C, la femelle pond entre 150 000 et 300 000 œufs sur le substrat. Le gardon a une croissance lente sur 2 à 3 ans.

Remonter en haut de la page

La Perche

La Perche

Elle a le dos de couleur gris-vert, les flancs étant plus clairs avec des bandes sombres. Le ventre est blanc. Elle a deux nageoires dorsales séparées, les nageoires pelvienne et anale sont orangées. Elle atteint une longueur maximale de plus de 51 cm pour 4,750 kg

La perche est un poisson réceptif aussi bien aux appâts naturels qu'aux leurres artificiels. Cependant, les pêcheurs qui la recherchent spécifiquement pratiquent en majorité la pêche aux leurres lors des périodes où celle-ci est ouverte. Des leurres de petites tailles sont particulièrement efficaces, notamment les poissons nageurs et leurres souples entre 6 et 8 centimètres.

Remonter en haut de la page

Le Sandre

Le Sandre

Les adultes mangent surtout d'autres poissons, mais contrairement au brochet ils doivent se limiter à ceux de petite taille : leur gueule est large, mais leur gosier étroit. Leur proies favorites sont des ablettes, goujons, petits gardons de deux ou trois ans, ainsi que des écrevisses

Le sandre aime les grands cours d'eau aux flots lents et aux fonds de sable ou de graviers, ainsi que les eaux calmes des lacs, étangs et réservoirs - à condition que le fond ne soit pas boueux et qu'ils soient d'une profondeur suffisante. Le sandre est un poisson de choix pour les pêcheurs sportifs. Il se pêche au ver, au vif et aux leurres.

Remonter en haut de la page

La Brème

La Brème a la forme caractéristique d'un plateau plat argenté. Elle mesure de 30 à 50 cm pour un poids de 2 à 4 kg, sa couleur est vert bronze, avec des flancs gris et un ventre blanc. Ce poisson a une durée de vie moyenne de 20 à 25 ans.

Remonter en haut de la page

Le Rotengle (ou Gardon rouge)

Le rotengle ressemble beaucoup au gardon, avec lequel il s'hybride couramment dans la nature puisqu'ils cohabitent couramment. Généralement le rotengle est plus fort et plus résistant. Il se pêche, comme le gardon, avec des petits vers de vase, des asticots, casters, fifise… Ce poisson est parfois utilisé comme appât.

Remonter en haut de la page

L'Ablette

Les ablettes sont très utilisées par les pêcheurs pour leur vivacité et le fait qu'elles sont très appréciées par les prédateurs d'eau douce (sandre, brochet, perche...).

Remonter en haut de la page

L'Anguille

L' Anguille

Les anguilles étaient réputées particulièrement rustiques et résistantes, grâce notamment à sa capacité à respirer l'air, mais elles sont néanmoins en forte régression depuis les années 1980 et même maintenant considérées comme espèce menacée ou en risque d'extinction, en Europe.

Ce poisson a une activité plutôt nocturne mais selon son âge, il est attiré (au stade de civelle) ou au contraire repoussé par la lumière (au stade pré-adulte et adulte)

Remonter en haut de la page